scorecardresearch
We use cookies in this website to serve you better.

We use cookies to personalize content and ads, provide social media features, and analyze traffic. We may also share information about your usage of our site with our social media, advertising, and analytics business partners. Our business partners may match this information with other information that you provide to them or that they collect while using their services.

What is the cookie?

Cookies are small text files that web-sites use to make their experience more efficient. According to the GDPR, we can place the cookie absolutely necessary for the operation of this site.If you have an account and do not want to these cookies you should delete account after login. For other types of cookies we need to get permission from you. This site uses different types of cookies. Some cookies are placed by third party services on our pages like google analytics. You should change your cookie settings in their privacy pages because of we can not interfere to those cookies. Your permit is valid for the following areas: web.tv

Mathieu Gallet "si rien n'est fait, Radio France ne passera pas l'été"

0 views
Category Lifestyle
Date Added2 year(s) ago
LanguageFrench
Description
Mathieu Gallet affirme qu’il ne pense pas que Fleur Pellerin "veuille sa tête". Pour lui, "seul le CSA" peut lui retirer son mandat. En réponse aux accusations du Canard Enchaîné, Mathieu Gallet estime dans un premier temps qu’il aurait dû arrêter les travaux de rénovation du bureau du patron de Radio France. En revanche, il réfute les accusions autour du million d’euros dépensé en frais de conseil. Il annonce sur iTELE vouloir "attaquer en diffamation" le Canard Enchaîné. La grève coûte 1 million d’euros par semaine à Radio France "La grève ne peut pas continuer". Mathieu Gallet estime que le mouvement à Radio France a déjà entraîné la perte de 2 millions d’euros, perte qui n’aidera pas la radio à réduire son déficit. Il annonce qu’il présentera son projet aux salariés mercredi prochain, dans 6 jours, pour laisser le temps à l’Etat d’arbitrer un certain nombre de choix, suite à la réunion d’aujourd’hui avec Fleur Pellerin. Mathieu Gallet martèle ces quelques mots, "il n’y a pas de sujet Mathieu Gallet". Là "pour défendre" les intérêts de Radio France, son PDG assure être "contre la fusion des rédactions", estimant que chaque chaîne "a une identité forte" qu’il faut préserver. Il tire la sonnette d’alarme après avoir accordé que sa plus grosse erreur était certainement de "ne pas avoir assez pressé ses actionnaires". Selon lui, si rien n’est fait, Radio France "ne passera pas l’été"
Tags